Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle norme I-Size [Dossier]

Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle norme I-Size [Dossier]

Tout savoir sur la réglementation i-Size

Depuis l’été 2013, une nouvelle réglementation européenne a été mise en place : i-Size. Une norme qui apporte une multitude de changements, dans l’objectif de mieux protéger nos enfants. Découvrons ensemble cette nouvelle réglementation.

Zoom sur la norme R129, dite I-Size

À noter que la nouvelle norme R129 ne remplace pas la réglementation ECER44. Les deux réglementations vont cohabiter de nombreuses années. Les consommateurs ont donc le choix entre un siège conforme à la réglementation R44 ou R129. Rien ne vous oblige de remplacer votre siège actuel par un siège i-Size ! Pour rappel, le taux des voitures équipées i-Size devrait atteindre 40% en 2020.

Qu’est-ce que la réglementation i-Size ?

La nouvelle norme i-Size fait partie de l’UN R129, un règlement qui vise à renforcer les exigences en matière de sécurité des enfants en voiture. Il s’agit d’une nouvelle norme européenne qui impose de faire voyager les enfants dos à la route, tout en utilisant le système Isofix. Pour le moment, la réglementation i-Size ne remplace pas la norme précédente. Il donne simplement aux parents, et futurs parents, une autre option lorsqu’ils souhaitent acheter un siège-auto. À noter que cette norme est entrée en vigueur le 9 juillet 2013.

Pourquoi cette nouvelle norme ?

La nouvelle réglementation européenne est le résultat d’un constat alarmant. Selon les statistiques récemment publiées, de nombreux enfants sont tués ou blessés dans des accidents de la route : les accidents de voiture sont la principale cause de décès chez les enfants. Par ailleurs, les analystes estiment que 70% des sièges auto sont mal installés, ce qui représente un danger pour les enfants. De plus, les parents choisissent un siège qui ne correspond pas à leur enfant, ce qui augmente le danger. La réglementation i-Size vise donc à mieux sécuriser les enfants à bord, tout en offrant aux parents la possibilité de choisir plus facilement le siège qui correspond le mieux à leur enfant.

Les objectifs de cette nouvelle norme

Cette nouvelle réglementation européenne a plusieurs objectifs :

  • Une installation la plus sécurisée possible, grâce au système Isofix sur lequel le siège s’adapte. L’enfant bénéficie donc d’une sécurité optimale à bord
  • Une classification en fonction de la taille plutôt que par âge, ce qui rend le choix plus simple pour les parents
  • Plusieurs critères de performance obligatoires pour les protections latérales pour sécuriser au mieux la tête du bébé

Une norme qui améliore la sécurité

L’objectif de cette nouvelle norme est d’améliorer la sécurité. Les enfants bénéficient donc d’une meilleure protection de la tête et de la nuque, sachant que les bébés jusqu’à 15 mois doivent être transportés dans des sièges-auto dos à la route (et non pas face à la route). 

Pour faciliter l’installation du siège-auto dans la voiture, les clients doivent opter pour le système Isofix, tout en optant pour un siège-auto adapté à la taille de l’enfant, plutôt qu’à son poids. En cas de collision frontale ou latérale, cette norme assure une meilleure protection au niveau de la tête et du cou. Par ailleurs, le règlement modifie les critères de classification des sièges auto. Le choix se fera donc en fonction de la taille de l’enfant et non de son poids. Vote bébé peut donc rester dans le même siège plus longtemps.

Le mode de fixation Isofix

La fixation Isofix est le système le plus sûr pour attacher un siège-auto et garantir une protection maximale à votre enfant. Il s’agit d’un mode simple à utiliser, qui réduit le risque de mauvaise installation du siège-auto. En cas d’accident, ce type de fixation assure une meilleure protection, puisque le siège est solidement accroché à la voiture à l’aide de 2 pinces Isofix qui se clippent à des crochets spécifiques situés entre le dossier et l’assise du siège. Ce mode de fixation est doté d’un troisième point d’ancrage, soit une « top-tether », soit une « jambe de force », ce qui empêche le siège auto de basculer vers l’avant en cas de choc frontal. Parfois, sur une coque auto, la base Isofix est vendue séparément.

Exemple d'installation su siège cloud Z I Size de Cybex :

La classification des sièges auto

Avec cette nouvelle norme, la classification du siège-auto est claire. Oubliez donc les groupes liés au poids de la norme R44/04 ! Avec la réglementation i-Size, le siège se choisit en fonction de la taille de l’enfant. Voici donc le découpage par taille : 

À noter qu’il est possible de trouver des modèles i-Size utilisables de la naissance à 105 cm (Groupe 0 + / 1)

Comment reconnaître un siège-auto i-Size ?

Vous voulez acheter un siège-auto qui respecte la nouvelle réglementation européenne ? Voici donc les éléments à prendre en compte pour reconnaître un modèle i-Size. Tout d’abord, le siège-auto i-Size contient un logo spécifique, de couleur jaune, avec une étiquette d’homologation orange sur laquelle on trouve la mention « i-Size ».

L’étiquette comprend également d’autres éléments, à savoir :

  • Le label i-Size
  • La classification par taille 
  • Le pays dans lequel le produit a été certifié (E1 : Allemagne, E2 : France, E3 : Italie, E9 : Espagne, E11 : Royaume-Uni, E43 : Japon)
  • Un numéro long qui fait référence au numéro du test. Pour le modèle i-Size, le numéro doit commencer par 129 

À noter que l’étiquette peut changer d’aspect d’un fabricant à un autre. Toutefois, les informations citées ci-dessus sont obligatoires.

Pourquoi choisir un siège-auto Isofix ?

Comme vous l’avez probablement compris, le siège-auto i-Size est mieux testé, plus sûr et plus résistant. En plus du système Isofix, le siège est muni d’un troisième point d’ancrage, comme déjà cité. C’est pour cette raison qu’il est conseillé d’opter pour ce type de siège, puisqu’il représente un gage d’une grande sécurité pour les parents. Par ailleurs, commander un siège conforme à cette norme vous garantit une compatibilité avec les modèles de voitures futurs.